Ruby on RailsLe 30 mars, Chad Fowler a demandé sur Twitter Rails programmers: what’s an example of one thing you find in other people’s Rails code that you (almost) always consider to be wrong?. Les réponses ont fusé, donnant une liste de 20 mauvaises pratiques à destination des développeurs Ruby on Rails, mais également de tous ceux qui développent avec un framework MVC.

Quelles sont ces 20 mauvaises pratiques ?

  1. Le code dans les vues (je plussois).
  2. L’indentation avec des tabulations au lieu d’espaces, et les erreurs d’indentation.
  3. Les tests absents, ou non pertinents.
  4. La mauvaise utilisation des associations polymorphiques et de l’héritage simple.
  5. La gestion d’exception à l’arrache.
  6. Les assignations accidentelles de variables locales.
  7. Le code qui entraîne des avertissements de la part de Ruby.
  8. Le code qui utilise les fonctionnalités de Rails :-)
  9. La mauvaise utilisation de validates_uniqueness_of.
  10. Le code mis au mauvais endroit (du HTML dans le contrôleur, les requêtes SQL dans les helpers…)
  11. Les fichiers de configuration contenant leur propre définition d’environnement.
  12. Trop de code, surtout pour faire quelque chose de simple.
  13. Bidouiller $LOAD_PATH.
  14. La logique obfusquée.
  15. Insérer des données dans les migrations (là, je ne suis pas d’accord).
  16. L’envoi de données dans des requêtes GET. Ce point est cependant à nuancer.
  17. Ne pas utiliser de transactions.
  18. La mauvaise utilisation du Javascript, comme le Javascript bloquant.
  19. Les méthodes trop longues.
  20. Les commentaires trop verbeux.

Je rejoins la plupart des éléments énoncés dans ce sondage, et cela fait partie des travers dans lesquels j’essaie de ne pas tomber. Et vous, qu’en pensez-vous ? Tombez-vous souvent dans un de ces pièges ? Voyez-vous d’autres mauvaises pratiques qui pourraient rejoindre cette liste ?