Frederic de Villamil


, , , , , , ,


Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Google Plus Partagez sur Linkedin Plus

7 éditeurs riches au banc d'essai

Mon article Recherche éditeur HTML désespérément a été visiblement mal compris, sauf peut-être de Xavier Borderie, et notamment la spécification non visuel. À croire que a) mes lecteurs ne savent pas lire, b) mon français n’est plus compréhensible par le génération skyrock, c) mes lecteurs ne lisent que les titres et se foutent du contenu, d) la réponse d.
Quoi qu’il en soit, mon appel au lazyweb n’aura été vain, puisqu’il m’a permis de découvrir un grand nombre d’éditeurs riche qu’il aurait été dommage de ne pas regrouper dans un billet, d’abord pour la ressource, ensuite pour le linkbait. Parce qu’il faut toujours dire ce que l’on pense, surtout si on a la réputation d’être retors.

1. TinyMCE

TinyMCE est probablement le plus ancien et le plus complet des éditeurs riches. Il dispose d’une API de plugins, du support d’AJAX, et il passe parfaitement sous Safari. La dernière version permet de générer du code propre et accessible, ce qui n’est pas gâché.

Meta données :
  • Licence : LGPL
  • Bibliothèques liées : aucune
  • Plus : hyper complet, multilingue
  • Moins : usine à gaz

TinyMCE

2. FCK Editor

Grand concurrent de TinyMCE, FCK editor est l’autre éditeur de texte riche à utiliser si vous cherchez un substitut web à votre traitement de textes favori. Il embarque une API de plugins, support les skins, l’AJAX, et il pase également très bien sous Safari. Les copier / coller depuis Word sont en revanche hasardeux, à moins de passer par la fonction dédiée qui supprime le formatage.

FCK Editor est l’éditeur riche utilisé dans Typo, car il dispose d’un plugin pour Ruby on Rails particulièrement complet.

Meta données :
  • Licence : LGPL
  • Bibliothèques liées : aucune
  • Plus : support des skins, plugin Rails
  • Moins : usine à gaz, markup pas top

fck editor

3. Mark it up

Mark it up n’est pas un éditeur WYSIWYG, mais il permet d’éditer avec de nombreuses syntaxes : html, bbcodes, markdown, textile, syntaxe wiki… Il se rapproche le plus de ce que je recherchais, mais il repose malheureusement sur la librairie JQuery. Il supporte l’envoi des informations via XMLHttpRequest, les skins, ainsi qu’un système de macros. Et surtout, il est beau.

Meta données :
  • Licence : GPL, MIT
  • Bibliothèques liées : JQuery 1.2.3
  • Plus : léger, multiples syntaxes supportées, support des raccourcis clavier
  • Moins : pas de WYSIWYG, pas d’upload d’images, lié à JQuery

mark it up

4. WYMEditor

WYMEditor – prononcez Why me est un éditeur de textes riche qui se veut simple, complet, et qui produit du code XHTML valide et sémantiquement correct. Il dispose également d’une API de plugins, et toute la mise en forme passe par des feuilles de style CSS facilement personnalisables.

Très léger, on lui reprochera cependant la limitation des fonctionnalités si on cherche une alternative aux fonctions avancées d’un FCK ou d’un TinyMCE, et surtout, le fait qu’il soit très moche.

Meta données :
  • Licence : GPL, MIT
  • Bibliothèques liées : aucune
  • Plus : léger, XHTML sémantiquement correct, simple
  • Moins : pas d’upload d’images, très laid

Wymeditor

5. NICEdit

NiceEdit est un éditeur HTML riche simple, léger, et qui produit du code XHTML relativement propre. Il dispose d’une API javascript, AJAX, et est entièrement configurable.

Meta données :
  • Licence : MIT
  • Bibliothèques liées : aucune
  • Plus : léger, XHTML à peu près correct, simple
  • Moins : pas d’upload d’images, pas d’internationalisation

NICEdit

6. YUI editor

YUI Editor est l’éditeur riche développé par Yahoo et placé au sein de sa librairie Yahoo! UI Library. Il est léger, très bien pensé et facile à utiliser. La documentation est excellente, et fournit de nombreux exemples de personnalisation et d’extension. Et en plus, il est beau.

Meta données :
  • Licence : BSD
  • Bibliothèques liées : YUI
  • Plus : léger, code propre, simple, beau, extensible
  • Moins : pas d’upload d’images (mais un lien vers Flickr)

YUI editor

7. WMD

WMD est un éditeur markdown, une syntaxe de mise en forme simple destinée à être transformée en XHTML sémantiquement correct. Il est léger, très simple d’emploi, et autorise la majorité des tags HTML. Il ne s’agit donc pas d’un éditeur riche au sens WYSIWYG, et il ne permet notamment pas d’agir sur le style des balises.

Meta données :
  • Licence : MIT
  • Bibliothèques liées : aucune
  • Plus : léger, code propre, simple
  • Moins : pas d’upload d’images, pas de WYSIWYG, moche

WMD editor

J’ai volontairement passé sous silence les JS Quicktags (en fait ce que je cherchais à l’origine) BB Composer, une extension Firefox qui transforme les textarea en éditeurs riches, car il n’est pas basé sur le web. Si vous en connaissez d’autres, signalez-vous dans les commentaires, je compléterai l’article au fur et à mesure.