Père Noel de merdeChère agence digitale / Web / marketing / sociale rayez la mention inutile, à mon avis elles le sont toutes.

Comme chaque année, à croire que personne n’aura jamais assez d’imagination pour m’envoyer ses voeux en été, tu vas commencer dès demain matin à spammer ma boite mails de tes cartes de voeux numériques de plus ou moins bon goût, parfois montées à l’arrache d’un HTML hésitant durant les heures supplémentaires d’un stagiaire non payé, mais la plupart du temps contenues dans un bête JPEG, parce que la communication numérique est une chose beaucoup trop sérieuse pour la laisser aux webeux.

En fait tu as déjà commencé : nous sommes le 25 décembre, il est 21h30, et les “meilleurs voeux” ont déjà remplacé les “joyeux Noël” dans ma corbeille.

Comme chaque année, tu vas me souhaiter une excellente année 2013 sous le signe du digital numérique, digital c’est pour les doigts / des média sociaux / de l’entreprise 2.0 / du X-commerce / des lamas roses et des double arc-en-ciels / ajoute ici les buzzwords qui te feront plaisir et d’une collaboration plus que fructueuse dans nos domaines respectifs.

Comme si tu avais la moindre idée de ce que je faisais !!!

Comme chaque année, tu t’enverras toi-même cette cartes, les 30000 personnes de ton fichier prospects acheté à prix d’or à une des charognards qui ne vivent que de la vente des adresses des autres et pieusement renommé carnet d’adresse pour t’offrir une virginité au paradis du marketing en copie cachée. Peut-être feras-tu partie des quelques boulets qui, chaque fois, ignorent l’existence de la fonction BCC de leur Outlook favori parce qu’ils sont trop radins pour passer par un vrai prestataire de routage.

Comme chaque année, ta carte comportera une demi-douzaines de trackers : un pour t’assurer que je l’ai bien reçue, un pour vérifier que je l’ai bien ouverte, un pour valider que je l’ai vraiment lue, un pour checker qu’elle ne m’ait pas constipé mais au contraire qu’elle m’ait bien fait chier, et j’en oublie certainement.

Chère agence je ne sais plus trop quoi, je voulais te dire ceci : tes voeux et tes digitaux, tu peux te les carrer quelque part. Cette année, au lieu de simplement balancer ta carte virtuelle dans ma poubelle qui ne l’est pas moins, je vais prendre un peu de mon précieux temps afin de signaler ton domaine et ton IP d’émission à tous les services du nain ternet qui font du RBL, c’est à dire de la liste noire pour les filtres antispam. Si je suis le seul à faire ça, ma démarche ne servira probablement à rien, mais si tous les gens dont tu pourris la boite mail s’y mettent, je suis certain que ça va commencer à te faire sérieusement chier.

Si en revanche tu es dans mon carnet d’adresses à l’onglet “potes”, que tu as une agence [mettre un buzzword ici] et que tu as envie qu’on prenne un verre, quitte à m’expliquer pourquoi je dois absolument acheter ta nouvelle campagne transmédia 380 sur Twitter, Facebook, Pinterest, Instagram et Youporn, ça doit pouvoir s’arranger.

Allez, bonne année quand même.