Premier prototype de Cloud Quantique® au monde

L’annonce par ASP Servers d’une solution de Cloud Quantique® garantissant à ses clients un niveau de disponibilité record de 100% a jeté un pavé dans l’écosystème de l’hébergement haute disponibilité, reléguant Amazon, Azure et Rackspace au rang mammouths fossilisés d’un autre âge. Pourtant, cette technologie révolutionnaire apporte avec elle des paradigmes qui vont fondamentalement bouleverser notre manière d’envisager l’informatique, mais également l’arithmétique la plus élémentaire.

La fin des données telles que nous les connaissons

Le Cloud Quantique® apporte une révolution dans la manière dont nous envisageons l’existence mêmes des données stockées sur nos systèmes d’information. C’est un bouleversement des paradigmes de l’informatique moderne, puisque, tant qu’on ne cherchera pas à accéder à une donnée, il sera impossible de garantir si elle est là, ou non. Ce problème de la mesure de l’existence des données dérive directement d’un des fondements de la physique quantique élaboré en 1935, et permet de dire qu’à un instant T, une donnée existe et n’existe pas à la fois (ou qu’un disque dur de RAID est vivant selon la supervision, mais mort en réalité).

Imaginez un peu les conséquences d’une telle révolution sur nos services de la vie quotidienne, et au delà sur le législateur. Tant que vous ne visitez pas le profil d’une personne sur Facebook, celle-ci est mariée avec vous et célibataire à la fois. Le Cloud Quantique® ouvre donc la porte à la polygamie de fait ; va-t-on pour autant l’interdire ? La question est difficile.

Ce principe n’est d’ailleurs pas limité au Cloud Quantique®, puisqu’il s’applique à l’hébergement traditionnel. Les personnes ayant eu à restaurer des données à partir d’une sauvegarde le savent bien : tant qu’on ne cherche pas à le récupérer, le backup est là et pas là à la fois.

sqrt(0,9995²) = 1

Le niveau de disponibilité record de 100% annoncée par le livre blanc sur le Cloud Quantique® à partir de la réplication s’appuie sur une remise en cause fondamentale des axiomes de Peano. Deux data center offrant une disponibilité de 99.995% (au mieux) permettent en effet de garantir une disponibilité de 100%.

Appliqué à de gros volumes, sqrt(0,9995²) = 1 a déjà des impacts insoupçonnés sur l’ensemble de l’économie mondiale. C’est même, encore une fois, une véritable révolution, puisqu’il n’est plus possible de connaître à l’avance la valeur exacte d’un ensemble de titres boursiers. Devant la panique générée par cette découverte, les quotations de Paris, New York et Hong Kong ont d’ailleurs été suspendues, et le problème se répand déjà de manière quantique à l’économie réelle : on s’en fiche et on ne s’en fiche pas à la fois.