Sébastien Billard vient de publier une intéressante série d’articles (partie 1, partie 2 et partie 3) sur le lien bien plus proche qu’il n’y parait entre les critères Accessiweb qui tendent à rendre le net accessible aux handicapés et le référencement, c’est à dire le positionnement dans les moteurs de recherche dans les domaines pertinents.

On y voit entre autres que :

  • Toute image devant avoir une alternative textuelle, il est important que celle-ci soit la plus courte et pertinente possible. Les moteurs de recherche sont incapables de lire le contenu d’une image, ils basent donc leur indexation sur cette alternative. Il est de même important d’accompagner chaque image nécessitant une longue description d’un commentaire texte pertinent si cela est possible. L’attribut alt= d’une image lien doit décrire précisément ce vers quoi pointe le lien.
  • De même que les images, les contenus multimédia doivent être accompagnés d’une alternative textuelle permettant leur référencement.
  • Les frames ne sont pas lues par les moteurs de recherche, la présence d’une balise <noframe /> au contenu pertinent est indispensable pour une bonne indexation.
  • Même dans un contenu en tableaux, il faut éviter les tableaux imbriqués qui ont tendance à déstructurer l’information. Sébastien prône l’utilisation de CSS dans ce cas. Je ne suis pas tout à fait d’accord : si le genre de données présenté est approprié (feuille de calcul par exemple), l’utilisation de tableaux me parait tout à fait pertinente.
  • Les liens hypertextes sont très importants (j’y reviendrai dans un prochain article). Ils doivent être explicites, courts – moins de 80 caractères – chaque lien au contenu identique doit mener vers la même destination, et il doit y en avoir moins de 40 par page en dehors des liens de navigation pour ne pas diluer le saint PageRank.
  • Un contenu en HTML doit être fourni pour chaque contenu fourni par du javascript afin d’être aussi bien accessible que référencée. Les moteurs de recherche ne comprennent pas le javascript, et les pages entièrement en AJAX, par exemple, ne sont pas référencées au delà de l’index.
  • L’attribut lang permet une indexation plus pertinente du site dans sa langue d’origine.
  • Le contenu des balises <title /> doit être explicite, court, et différent pour chaque page. La diversité des mots clés permet une indexation plus fine et variée.
  • L’utilisation adéquate de balises de titre permet une meilleure visibilité des contenus associés, parce que celles-ci sont porteuses de sens structurel.
  • Un plan du site permet aux moteurs de recherche un accès direct aux différents éléments du site.
  • La présence d’un “chemin de fer” permet aux robots de récupérer des mots clés pertinents sur chaque page.

Autant d’arguments pour rendre son site conforme aux recommandations d’accessibilité.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: