Tout comme le rêve ou la démocratie, les réseaux ne s’usent que si l’on ne s’en sert pas. Vous aurez beau avoir des centaines de contacts sur Viadeo, Linkedin ou OpenBC, votre réseau ne vous servira à rien si vous ne l’entretenez pas, et, pire encore, vous tomberez très rapidement dans l’oubli au milieu d’une pile de cartes de visite perdues dans un tiroir de bureau jusqu’au prochain grand nettoyage de printemps. Ce soir, je vous propose 5 manières pour rentabiliser tout le temps passé à trouver de nouveaux amis (2.0).

1. Ne coupez jamais le contact tout de suite

Vous avez passé la soirée à discuter et échanger des cartes de visite ? Très bien ! Mais qu’en reste-t-il le lendemain en dehors des brûlures d’estomac dues à l’abus de mauvais champagne ? Rien ? Il est temps de changer tout cela.

Dès le lendemain, prenez une petite heure pour reprendre contact avec tous ces gens d’un e-mail poli du genre :

Bonjour Machin,

J’ai été ravi de vous rencontrer hier lors de la grande soirée des cultivateurs de rutabaga et de pouvoir discuter avec vous des effets de la mondialisation sur la qualité de la soupe aux topinambours.

Cordialement,
Frédéric de Villamil

Ce genre de mails à une triple utilité :

  • Il vous permet de prolonger le contact au delà de la soirée.
  • Il permet à votre interlocuteur de remettre un visage et un sujet de discussion sur votre carte de visite : ah, c’est lui le gros lourd qui m’a tenu la jambe toute la soirée…
  • Il vous offre une parfaite introduction pour le jour où vous aurez besoin de reprendre contact avec votre interlocuteur.

Puis, dans un second temps, recherchez leur profil sur les réseaux sociaux que vous fréquentez, et rentrez en contact avec eux par ce biais.

2. Sortez de chez vous

Les soirées “réseautage” ne manquent pas, particulièrement à Paris, et, outre les fanatiques qui n’en manquent pas une, on retrouve souvent les mêmes gens d’un événement thématique à un autre. Renouer de temps en temps le contact en direct offre de nombreux avantages :

  • Il n’y a pas mieux qu’un face à face dans une ambiance détendue pour construire une relation.
  • Vous pourrez être amené à rencontrer de nombreux contacts de votre contact.
  • On est parfois agréablement surpris par la qualité du champagne… ou du Cointreau, comprenne qui pourra.

3. Provoquez des synergies

Les amis de mes amis (ne) sont (pas forcément) mes amis dit un proverbe populaire. Profitez donc de toutes les occasions qui vous sont données pour consolider les mailles de votre réseau. Vous connaissez le patron de Potiron 2.0 ? Présentez lui le CEO de Soupe 2.0. Si cela se trouve, dans quelques mois, vous assisterez à la naissance de Soupedepotirons 2.0. D’une manière plus générale, permettez à vos contacts d’élargir leur réseau tant que cela ne va pas à l’encontre de vos intérêts stratégiques : cela vous fera d’autant plus de points d’entrée ou de levier le jour où vous en aurez besoin.

Rappelez-vous cependant que le but n’est pas pour vous de faire l’entremetteur, mais bien d’accroître et d’entretenir votre réseau. Vous y avez un intérêt, voire des intérêts. Rassurez-vous, la démarche n’a rien d’hypocrite : vos interlocuteurs sont exactement dans le même cas.

4. Donnez des nouvelles

Déménagement, changement d’entreprises, voeux pour la nouvelle année, félicitations pour une réussite professionnelle, nouveau produit avec bêta privée… les occasions ne manquent pas de donner de vos nouvelles à vos contacts. Surtout, n’hésitez pas ! Il s’agit là d’une manière bien peu onéreuse de maintenir un contact qui peut s’avérer très ténu si vous ne l’entretenez pas.

Ne le faites pas trop souvent, ni de manière commercialement agressive, afin de ne pas passer pour un spammeur, mais pas trop rarement non plus. Évitez les mailings de masse dans lesquels votre contact reçoit un mail adressé à “undisclosed recipients”, cela fait extrêmement mauvais genre. Rappelez-vous que vous avez des personnes en face de vous, et non des lignes dans votre carnet d’adresse.

5. Discutez, échangez, construisez

À quoi vous servirait-il de vous construire un réseau, si ce n’était pour vous permettre d’avancer professionnellement ? Conseils, points de vue, contacts, emploi, contrats… vos contacts peuvent vous apporter beaucoup, et réciproquement. Aussi n’hésitez pas à provoquer la discussion, voire une rencontre hors des cercles habituels.

Il est prouvé depuis longtemps qu’un déjeuner est la meilleure manière d’échanger autour de points professionnels – ou extra professionnels – dans un cadre informel (Bertrand, si tu me lis…). Les interlocuteurs sont généralement beaucoup plus détendus qu’autour d’une table de réunion, et beaucoup plus attentifs qu’autour d’une bière. Le bruit de fond ambiant créée une bulle autour des participants qui, paradoxalement, facilite les échanges. Généralement, la durée n’est pas excessive, et offre l’avantage de pouvoir aller à l’essentiel tout en s’offrant quelques agréables digressions.

J’utilise personnellement beaucoup les déjeuners pour échanger sur des idées, lancer des projets ou faire le point sur des projets en cours, ou tout simplement pour revoir des gens dont je trouve la compagnie agréable ou intéressante. En se positionnant entre deux heures de boulot, ils me permettent de faire une coupure dans la journée, tout en m’évitant de déborder trop tard le soir.

À lundi ?

Lundi prochain auront lieu les onzièmes Mobile Monday, des soirées dédiées aux supports mobiles et… au réseautage, c’est marqué en toutes lettres sur les formulaires d’inscription. J’espère avoir le plaisir de vous y rencontrer afin de discuter autour d’un verre… en attendant un prochain déjeuner.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: