Si on prend le temps d’y réfléchir, l’annonce de la migration des blogs Windows Live Space sur la plate-forme Wordpress.com, si elle a de quoi faire couler beaucoup d’encre, n’est pas à proprement parler une grosse surprise. Plusieurs éléments auraient même pu le laisser présager depuis quelques temps déjà.

Windows Live Space et Wordpress.com

Le rapprochement entre Microsoft et Automattic, la société derrière Wordpress.com ne date pas d’hier. Les deux sociétés ont notamment travaillé il y a trois ans à l’amélioration du support de PHP sous serveur IIS, ce dernier passant par le support de Wordpress. J’ai d’ailleurs travaillé à l’époque sur un projet mêlant les deux plates-formes, dont le but était justement de montrer les capacités des serveurs Microsoft avec les outils PHP grand public.

Ce quasi mariage entre les deux sociétés montre bien le fossé qu’il peut y avoir entre Wordpress, le projet open source sous licence GNU GPL, et Automattic, la société exploitant Wordpress.com. La position d’Automattic est d’ailleurs assez trouble sur le sujet, pour ne pas dire schizophrène, comme le montre l’affaire Chris Pearson.

Le Web n’a jamais été le coeur de métier de Microsoft. L’existence de Live Space tenait plus d’une obligation de déployer une plate-forme de blogs sur un portail si l’on voulait rester dans le coup que d’une stratégie à long terme. L’absence d’intégration entre les deux plates-formes montre que Microsoft abandonne tout simplement sa plate-forme de blogs et ses 30 millions d’utilisateurs revendiqués.

Paradoxalement, cet abandon pourrait faire le jeu des concurrents de Wordpress.com, notamment en France. Les obstacles à la migration – absence de compte commun Live / Wordpress, migration aux résultats parfois douteux – pourraient décourager les moins motivés. De même, les utilisateurs de Live cherchant une plate-forme de blogs moins complète, et à l’aspect communautaire plus développé pourraient se tourner vers des alternatives comme over blog.

Coïncidence ou non, cette annonce intervient la semaine de la plate-forme Vox de Six Appart, et la migration de ses utilisateurs vers l’offre Typepad standard. Vox était une alternative grand public à Typepad qui n’a jamais vraiment réussi à trouver son public.

Microsoft quant à lui se recentre sur ses principales applications Web : Hotmail et Office Web Apps. Le relooking de ces derniers n’est pas vraiment une surprise non-plus, en cela qu’ils permettent de poser des cailloux dans les jardins respectifs de Yahoo!, leader mondial du mail hébergé, et de Google, qui se positionne de plus en plus sur le marché de l’entreprise.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: