Inconditionnel de Quicksilver pour lancer mes applications et retrouver mes documents sans me prendre la tête ni utiliser la souris, je n’aurais probablement jamais essayé Alfred si je n’avais pas découvert au hasard de Twitter que mon amie Vero Pepperrel ne faisait partie de l’équipe qui développe cette petite merveille. Après Doris la soubrette (perverse comme il se doit), Alfred le bien nommé est donc mon nouveau compagnon de productivité.

t'as l'bonjour d'Alfred

Encore en alpha publique, quoique parfaitement utilisable, Alfred est un lanceur d’application pour Mac OS X, qui couvre également les documents, les pages web, et les recherches verticales comme IMDB ou Amazon. Particulièrement léger, il se déclenche exactement de la même manière que Quicksilver, ce qui permet de ne pas perdre ses habitudes et la frappe est beaucoup moins hasardeuse qu’avec son grand frère qui remonte souvent un peu tout et n’importe quoi sans que l’on comprenne vraiment pourquoi. Ajoutons à cela la possibilité d’utiliser également les raccourcis clavier pour atteindre les résultats secondaire. Il est en revanche clairement optimisé pour les claviers US, mais ce n’est pas un problème pour moi, bien au contraire. Alors comme disait la pub : Alfred est probablement le meilleur lanceur d’applications pour Mac OS X, mais c’est à vous de décider.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: