Je n’aime pas relayer bêtement des nouvelles sans y ajouter une réelle valeur, mais celle-ci me semble suffisamment importantes pour être signalée.

Un des problèmes posés par les technologies émergentes vient de leur adoption par un groupe suffisamment important pour leur garantir une réelle légitimité face à un client pour le moins rétif au changement. Si l’adoption d’une technologie par l’industrie pornographique garantit sa diffusion réelle sur la toile, l’exemple est généralement délicat à avancer dans une négociation commerciale.

La grande nouvelle du jour, c’est la sortie d’UnSpun, ou plus exactement d’unspun.amazon.com, le petit dernier du géant Amazon. Derrière ce nom barbare se cache un Digg like développé en Ruby on Rail.

[edit]
Je me suis penché sur UnSpun ce matin. Le service propose de créer des listes d’items regroupés sous une même bannière (le meilleur langage de programmation, la meilleure bière), puis de leur attribuer une note, de les commenter… Toutes les joies du crowdsourcing.

UnSpun ne présente pas un grand intérêt en soi, sauf quand on l’applique à un site marchand. Il peut alors devenir un très bon vecteur de publicité comparative à bien peu de frais. Quand on connaît la capacité des internautes à fédérer les opinions parfois de milliers de personnes sur des votes ou des sites inutiles à travers forums et autres blogs, on imagine facilement ce qu’un groupe souhaitant mettre un produit en avant sur Amazon ou au contraire le couler peut faire en quelques heures seulement.

J’en reste cependant à ma première impression : l’important pour une fois ne réside pas dans le produit fini, mais bien dans l’outil utilisé : une application en Rails, lancée par Amazon, sur un sous domaine d’Amazon.com. Who’s next ?

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: