Posterous racheté par Twitter

Twitter a annoncé hier le rachat du service de blogging Posterous. Aucune des deux parties n’ait indiqué le montant de la transaction, mais Posterous avait levé 10 millions de dollars en 2008 auprès de l’incubateur Y Combinator. Twitter ne semble pas avoir l’intention de fermer Posterous pour l’instant, puisque le communiqué annonce que le service restera disponible, et que les utilisateurs seront prévenus en cas de changements notables.

Acquisition d’équipe ou acquisition de traffic ?

Que va faire Twitter d’une plate-forme de blogging ? Le rachat de Posterous n’est pas sans soulever quelques questions, car il s’agit de la première acquisition de Twitter qui ne soit pas destinée à améliorer directement son service.

Posterous, au contraire, est une plate-forme de blogging minimaliste, qui s’est fait connaître par sa simplicité à l’opposé des outils traditionnels comme Wordpress, et par une orientation résolument resource sharing. Très orienté mobile, Posterous s’est rapidement fait distancer en termes de services et d’utilisateurs par Tumblr, rapidement devenu la référence en matière de mini blogging.

Plusieurs raisons me viennent à l’esprit concernant le rachat de Posterous par Twitter. La première est l’acquisition de l’équipe qui a développé Posterous. L’annonce du rachat dit en effet que l’équipe de Posterous travaillera sur des projets internes à Twitter. La seconde est l’intégration de Posterous à Twitter. Après le rachat de Twitpic, ce serait une intégration de plus dans la galaxie Twitter, le service de micro blogging devenant à la fois source et destination de trafic et de contenu généré. La troisième, beaucoup moins probable, est l’acquisition d’une source de trafic supplémentaire. Mais avec 300.000 visiteurs uniques et 1 million de pages vues par mois, Posterous est une cible tout sauf intéressante.

Quel avenir pour Posterous ?

L’annonce du rachat de Posterous se fait quelques jours à peine après que Facebook ait annoncé la fermeture de Gowalla à South By South West. Le service de voyages collaboratifs avait été racheté pour son équipe, et tous les développements arrêtés. L’intégration de l’équipe de Posterous à des projets Twitter laisse craindre le même destin, d’autant que l’annonce faite par twitter n’a rien de vraiment rassurant.

Posterous n’a toujours pas annoncé de business model, la société cherchant à développer son audience avant de penser à la monétisation. Cette absence de revenus conjuguée au tarissement des 10 millions levés en 2008 et par le manque de réussite du service face à Tumblr faisait du rachat de l’équipe la seule porte de sortie envisageable, au détriment des utilisateurs.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: