Dans Blog, What Happened to You? Stephanie Booth s’agace contre les blogs devenus magazines et le fait de n’afficher qu’une partie des articles sur la page d’accueil, considérant que ces deux points dégradent l’expérience utilisateur. La partie anglophone de son article va plus loin, décrivant les tenants et les aboutissants des Blogazines, et de l’affichage partiel des billets, reprenant les fondamentaux du blog, du moins tel quel l’a connu quand elle a commencé à bloguer il y a 9 ans. Malgré un côté les blogs, c’était mieux avant, son article ne manque pas d’intérêt, car il reprend un certain nombre de réflexions que j’ai pu avoir lors de la dernière refonte de ce site.

Quand j’ai commencé à réfléchir à la nouvelle mouture de ce site, j’avais à ma disposition deux ans de statistiques très complètes. Il y avait tout ce que me donnait Google Analytics en termes de parcours utilisateur, mais également une analyse par zone de chaleur, le tout avec trois modèles de navigation différents. Plusieurs semaines ont été nécessaires afin d’analyser toutes ces données et d’en tirer quelque-chose de cohérent.

Chacun des changements était la conséquence de l’étude de ces statistiques.

1. Suppression de la navigation temporelle

Quand j’ai commencé à bloguer – environ un an et demi après Stephanie – la navigation temporelle était, avec l’affichage chronologique inverse et les commentaires, la clé de voute du blog. On ne parlait pratiquement pas de flux RSS, et il n’existait d’ailleurs pratiquement pas d’outils pour les lire. Les notes personnelles se mêlaient aux billets techniques, politiques…, et chacun s’imbriquait dans une ligne chronologique (inversée) globale, au point qu’il était courant d’afficher dans sa sidebar un petit calendrier indiquant les jours de publication.

L’étude de la page archives de ce blog, ainsi que des archives mensuelles affichées dans la barre latérale étaient éloquentes :

  • Avec ses quelques 800 billets, la page récapitulative des archives affichait un taux de rebond de 100%. La version paginée ne valait pas mieux.
  • L’affichage chronologique dans la sidebar était purement et simplement ignoré au profit d’autres méthodes de navigation.

Les modes de navigation par catégorie et via les articles liés étaient sur représentés dans le parcours utilisateur. L’observation valait aussi bien pour les visiteurs arrivant des moteurs de recherche que pour ceux arrivant soit directement (souvent depuis Twitter), soit depuis un autre site.

Probleme : sur un blog très thématique, la navigation temporelle perd toute sa pertinence.

Solution : préférer une mise en avant thématique des contenus. Cela passait par :

  • La suppression des archives temporelles dans la sidebar.
  • La mise en place d’une nouvelle page d’archives mettant en avant les 10 derniers articles de chaque catégorie.

2. Suppression du nuage de tags

Bien que grand fan de la navigation par tags depuis ses débuts, je suis aussi un garçon très pragmatique. Je suis passé par pas mal d’implémentations de la navigation par tags, mais aucune, à la lecture des statistiques, ne m’a semblé vraiment pertinentes.

Des tests ont été faits sur :

  • La mise en avant des tags dans le fil d’Ariane sur les pages des articles.
  • L’affichage de liens vers les pages de tags en bas des articles.
  • L’affichage d’un nuage de tags dans la sidebar
  • L’affichage d’un nuage de tags dans le big footer.
  • L’utilisation des tags afin de pointer vers l’article le plus pertinent en bas de chaque billet (implémentation actuelle).

Si les statistiques m’ont montré qu’il ne servait à rien en termes de navigation, le nuage de tags est en revanche un élément informatif très intéressant en ce qu’il permet de quantifier l’importance des différentes thématiques abordées sur le blog. Malheureusement, l’utilité de la simple mise en avant d’une telle information n’est pas rentable comparée à la place prise sur la page en haut de la ligne de flottaison.

3. Affichage partiel des articles sur les pages de listes

On pourrait certainement débattre sur le sujet pendant des heures, mais contrairement à Stephanie, je ne pense pas qu’afficher partiellement les articles sur les listes ne nuise à l’expérience utilisateur, bien au contraire.

D’abord parce que cela accélère le chargement de la page. Surtout ici où j’ai tendance à en faire des tartines, ajouter des schémas, des photos ou des captures d’écran… Fut une époque où afficher la page d’accueil complète et ses 10 notes exigeait le téléchargement de plus de deux méga octets de données, parfois trois. Insupportable.

Ensuite parce que, comme évoqué plus haut, je ne vois plus les articles d’un blog – à l’exception d’un journal – rattachés les uns aux autres par un lien chronologique. Au contraire, chaque article est une entité indépendante, lié à ses commentaires qui en font une discussion et – au moins théoriquement – ajoutent de la valeur au contenu original.

Également parce que le format magazine permet de mettre plus de contenu en valeur sur une plus petite surface, en donnant à l’utilisateur le choix de ce qu’il veut consulter. Les informations sont plus facilement accessibles que si le visiteur devait scroller afin de savoir ce qui arrive après.

Il y a enfin la dimension référencement puisqu’une telle pratique permet d’éviter les pénalités de duplicate content. Cette dimension passe également, et c’est très important en termes d’expérience utilisateur, par l’utilisation de titres les plus pertinents possibles. Mais le tout le monde sait que le référencement fait partie intégrante de l’expérience utilisateur.

4. Le Big Footer

Je n’ai jamais caché mon amour du big footer, ce pied de page utilisé pour mettre en avant des informations générales disponibles sur l’ensemble des pages du site. Lors de sa dernière refonte, Stephanie en a mis un en place.

Big footer sur Climb to the stars

Le big footer se marie parfaitement avec le format magazine (et je me demande encore si je ne vais pas le remettre ici), beaucoup moins bien avec l’affichage complet des billets sur une page. Son but – comme le format magazine – est en effet de rendre disponible beaucoup d’informations pertinentes sur une surface minimale. Mais il est totalement inutile si l’utilisateur doit scroller 50 écrans pour y accéder.

Voilà, c’est tout pour ce soir. j’espère vous avoir convaincu que le format blogazine, l’évolution des blogs d’une orientation purement chronologique à une orientation thématique et l’optimisation du contenu pour le référencement n’étaient pas incompatibles avec l’expérience utilisateur… bien au contraire.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: