Le foisonnement de nouveaux produits auquel on assiste depuis maintenant près de cinq ans a permis l’émergence de nouveaux outils, très puissants, souvent inutiles et parfois indispensables. Conséquence logique de ce bouillonnement qui agite le web, l’apparition d’un nombre incroyable de clones quasi parfaits des services à succès du moment.
Afin de combler leur retard sur leurs aînés, ces me too ont le plus choisi la solution de facilité en jouant la surenchère de fonctionnalités, au détriment de la réelle utilité pour les utilisateurs.

Cela explique probablement l’échec d’un grand nombre d’entre eux, malgré une idée de départ pourtant originale, ou un positionnement intéressant au regard de la cible visée. Je suis personnellement un adepte de la déflation fonctionnelle ; quand je vois que les utilisateurs les plus avancés se servent moins de 20% de leurs logiciels bureautiques, avec une utilisabilité pensée en dépit du bon sens, je ne peux pas m’empêcher de me dire que j’ai raison.

Quand je fais l’acquisition d’un outil, ou que je commence à utiliser une application web ou non, je veux avant tout qu’elle me permette d’aller d’un point A à un point B en me facilitant la vie d’un bout à l’autre du processus. Inutile, donc, de m’énumérer la liste des features que vous allez me proposer, il y a 9 chances sur 10 pour que je oppose une fin de non recevoir, quitte à me passer d’un outil par ailleurs excellent.

Je me contre fiche que votre marteau ait un côté frappeur, et un côté arrache clou. En revanche, la manière dont il s’intègre au processus de montage / démontage des étagères Billy dans lesquelles je range ma collection de livres de science fiction m’intéresse beaucoup plus.

Il est peut-être temps qu’on cesse de s’attacher au “quoi” pour prendre un peu de recul et s’intéresser au “comment”, ça ne peut que faire du bien. D’abord aux applications qui font des crises de boulimie fonctionnelle. Ensuite aux utilisateurs qui cesseront d’utiliser des logiciels qui font le café, mais conçus la tête dans le guidon, et en dépit du bon sens.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: