La semaine prochaine, je fais passer mon premier entretien d’embauche à un postulant de la boite. J’ai pris l’initiative de demander à le faire, et cela a été accueilli très favorablement par la directrice commerciale. Elle doit déterminer si oui ou non le postulant est apte à travailler pour nous et à s’adapter à l’équipe, chose dont je me sens incapable dans un laps de temps aussi court. Des points comme la capacité à travailler en équipe, suivre un projet sur le long terme, reprendre au pied levé un projet en cours sont des choses très difficiles à évaluer en peu de temps, et sont pourtant des aspects indispensables de notre métier. Je me contenterai donc de faire passer l’entretien technique. Pour ce premier cas, j’ai l’avantage de très bien connaître le projet sur lequel nous voulons le faire travailler, en ayant assuré la conception de A à Z, je sais donc de quel profil je vais avoir besoin, tests techniques à l’appui.

Mais bon, ce n’est pas vraiment chose facile tout de même : si je choisis un boulet, je mets ma société dans la panade, si je le recale alors qu’il aurait rapidement pu se mettre à niveau, je laisse un gars au chomage.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: