Avec plus de 8 millions de téléchargements sur l’App Store, eBay est l’application de shopping mobile la plus utilisée au monde. Après avoir exploré ses axes de croissance traditionnels que sont les enchères, les enchères avec prix de vente immédiat et les petites annonces, le géant des enchères sur Internet se lance sur le shopping mobile.

En s’attaquant à ce nouveau segment, eBay affronte deux enjeux : offrir à ses power users des outils de suivi de leurs affaires en cours efficaces, et faire la conquête des clients qui n’utilisaient pas, ou peu, la version Web.

Pour les premiers, le passage à l’iPhone ouvre de toutes nouvelles perspectives, puisqu’il leur permet de suivre leurs enchères en mobilité, pour éventuellement surenchérir en cas de perte. L’application offre un traditionnel tableau des enchères suivies, gagnées ou perdues, sous la forme d’un menu donnant accès aux principales fonctionnalités de l’outil

Question design, on peut voir une intéressante occupation de l’espace, avec une application très simple à utiliser grâce à la taille de ses boutons. L’accès direct en bas de page des objets suivis est également un plus pratique.

Tableau de bord de l'application eBay sur iPhone

En tant que fonctionnalité stratégique, la recherche est mise en avant sur tous les écrans de l’application, et elle dispose d’un paramétrage complet, et assez complexe. Le périmètre d’achats est calé sur les enchères, les ventes directes et les annonces, alors que seules les deux premières sont activés par défaut sur la version Web, ce qui est assez déroutant la première fois.

Recherche eBay mobile

eBay s’attaque aussi au suivi en temps réel et utilise les fonctionnalités de push de l’iPhone afin d’envoyer des notifications sur les enchères perdues. L’utilisateur peut ainsi surenchérir directement. Je suis ainsi passé à côté d’un objectif photo 30 secondes avant la fin parce que je n’avais pas réussi à capter le réseau à temps dans le métro. Tout est donc fait pour que les utilisateurs réguliers passent encore plus de temps sur le site d’enchères.

Je vous parlais de ces utilisateurs qu’eBay n’arrivait pas à capter dans son format traditionnel. Outre le suivi des enchères en temps réel, rapidement addictif et qui pousse à rebondir sur les surenchères, cette version mobile donne un côté plus convivial et ludique à une activité pourtant tout à fait sérieuse. On a parfois le même genre d’impression que l’on retrouve sur une table de casino ou une machine à sous, avec ce côté gagnera ? / gagnera pas ? et l’excitation qui en découle.

La fiche produit est beaucoup plus claire et agréable à lire que le pendant Web, et l’on perd notamment le côté sapin de Noël de certains vendeurs. L’application permet de consulter les photos grand formats ainsi que la description complète de l’item, mais le plus intéressant n’est pas là.

Application eBay pour iPhone : la fiche produit

Le plus intéressant est le gros bouton bleu “Enchérir” ou “Achat immédiat”, selon les cas, qui rajoute à l’achat un côté ludique et excitant : cliquera ? cliquera pas ? Et c’est vrai qu’il est tentant ce p$#@ de bouton bleu. Dans le même temps, eBay pousse à l’achat responsable en ne le plaçant ni en haut ni en bas de page, mais sous la ligne de flottaison juste au dessous des informations produit. L’emplacement est donc hyper optimisé, et appelle une action en deux temps :

  1. Je prends connaissance des caractéristiques produit.
  2. J’achète

Et seulement après viennent les informations sur les moyens de paiement et sur le vendeur.

Cette information n’est pas anodine, elle est même fondamentale, car elle marque un changement en profondeur de l’histoire et le modus operandi d’eBay (putaing cong, rieng que ça).

Le modèle d’eBay, depuis sa création, est basé sur le karma, la réputation des utilisateurs sur le service. Ce karma est la somme des notes et appréciations reçues par l’eBayeur tout au long de son activité sur le site, et un facteur de la fiabilité de ce dernier, vendeur comme acheteur. Sur eBay classique, ces informations se trouvent dans un cartouche situé en haut à droite de la fiche produit, c’est à dire là où 65% des acheteurs positionnent naturellement le curseur de leur souris. Autant dire que c’est l’emplacement le plus important de la page. Sur eBay iPhone, cette information est reléguée en bas de la fiche produit, sous les boutons d’action.

C’est un changement de fusil d’épaule de la part d’eBay qui ne peut s’expliquer que par le fait qu’on se trouve sur une application mobile. L’approche d’eBay sur la plate-forme mobile est donc radicalement différente de sa position traditionnelle. Sur eBay classique, les maîtres mots sont confiance, sécurité et richesse de l’information. Quand à l’e-commerce mobile, il se définit selon eBay par fun, ubiquité et instantanéité. Un changement de position révélateur des potentiels du mobile shopping.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: