Il y a cinq ans aujourd’hui, je lançais ce site sur fredericdevillamil.com afin d’extraire les billets techniques de mon blog personnel alors installé sur… t37.net, peut-être certains d’entre-vous s’en souviennent-ils. Il n’y avait pas de Twitter, pas de Foursquare, et à l’époque, les blogs étaient le seul outil de gestion d’une identité numérique à laquelle nous ne pensions pas vraiment.

J’avais alors pour ambition de recueillir les réflexions concernant mon travail au sein d’une petite société de services en ingénierie informatique notamment sur les réponses aux marchés publics dans les TIC. Après m’être fait connaître avec un article sur la console d’administration de la première Dedibox dont je possédais le numéro 47, ma ligne éditoriale a rapidement pris le tournant du développement Web : Ruby On Rails, Microformats, accessibilité et standards du Web.

Le blog en 2006

Les années passant, je me suis progressivement détourné du développement en lui-même pour m’intéresser au Web par la lorgnette de l’ergonomie, de l’expérience utilisateur, et plus largement de la stratégie des différents services que j’étais amené à tester.

Cinq ans plus tard, j’entre dans ma neuvième année de blogging, et le format ainsi que mon rythme de publication – des articles longs, fouillés, et pas trop fréquents – me convient toujours aussi bien, loin de mes trois ou quatre posts quotidiens de la grande époque du blogging, où nous empilions tout et n’importe quoi sans ligne éditoriale ni professionnalisation, au fur et à mesure de nos découvertes sur la toile. Mais pas de sentimentalisme – d’autant qu’en dehors du cercle des early adopters, c’est encore le cas – les blogs, ce n’était pas mieux avant, c’était juste différent.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: