Connaissez-vous le syndrome du je réaménage mon appartement sur un coup de tête à quatre heures du matin ? Je vais vous confier un secret, ça marche aussi avec les sites Web, à ceci près que vous ne réveillerez pas vos voisins du dessous en déplaçant les meubles. Le mien étant 3/4 arrière au Stade Français, ce détail a son importance.

Blague à part, effectuer une refonte de ce site me démangeait depuis un moment. Il ne s’agissait pas d’un problème graphique : ce thème évolue tranquillement depuis sa première mise en ligne, mais d’un soucis éditorial. Il reste probablement deux ou trois choses pas sèches, mais c’est globalement terminé.

Pourquoi le Rayon UX ?

Le titre Ergonomie Web, Expérience Utilisateu et Ruby on Rails date d’une époque où j’étais plus qu’en délicatesse avec Google. J’avais alors tenté de bourrer mes pages de mots clés, mais de manière intelligente.

Cela avait eu deux effets :

  1. Du point de vue référencement, ça n’avait rien changé, le problème était ailleurs.
  2. Je me retrouvais avec un titre à coucher dehors avec un bon de soupe aussi naturel que les seins de Pamela Anderson.

J’ai donc commencé à chercher un titre à la fois court, correspondant à ma ligne éditoriale, et qui ne fasse pas keyword stuffing. C’est mon vieux copain Sylvain Abélard qui a eu l’idée du Rayon UX, lequel, qui contient en plus un jeu de mots à moitié foireux mais parfaitement dans le thème. Le Rayon UX met en valeur à la fois l’orientation ergonomie Web / expérience utilisateur et les articles d’analyse tout en étant plus simple à retenir. De ce côté là, c’est gagné.

Refonte éditoriale

Avec 965 articles en 5 ans et demi, 15 catégories dont certaines plus alimentées depuis 3 ans et près de 5000 commentaires, le bordel commençait à devenir visible.

On redescend maintenant à seulement 10 catégories. Certaines ont été fondues, soit parce qu’elles faisaient double emploi, soit parce qu’elles n’avaient pas ou plus de raisons d’être, d’autres ont simplement été renommées afin de sonner plus naturelles, et ont été mises en valeur dans la navigation.

Cela me permet, au passage, d’adapter le site au ralentissement de mon rythme de publication, tout en me recentrant sur les fondamentaux.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: