Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi un wizard sur application mobile passait beaucoup plus naturellement que sur le Web ou un desktop ? C’est parce que le format du téléphone mobile et un comportement apparemment mono taches ne donnent pas à l’utilisateur l’impression qu’une barrière vient s’interposer entre son application et lui. Là où le setup est obstructif sur une application Web ou desktop, il participe au contraire d’une bonne expérience utilisateur sur mobile, à condition de ne pas tomber dans un certain nombre de pièges.

Ce sont ces pièges que je vous propose de les passer en revue à travers l’étude de Tweeterena, un client Twitter qui pourrait être simplement moyen, mais qui en accumulant toutes les erreurs à ne pas faire, offre une expérience utilisateur épouvantable avant même d’avoir pu commencer à l’utiliser.

1. Mettre une étape préalable au setup

Mettre une étape préalable au wizard

Le setup étant nécessaire à l’utilisation de l’application, il est parfaitement inutile d’jouter une étape préalable à celui-ci, simplement pour dire “Vous n’avez pas encore configuré l’application, mais on va le faire”. Imaginez-vous validant votre panier sur un site d’e-commerce, et voir surgir une pop-up vous annonçant que vous n’avez visiblement pas encore de compte, ou que vous n’êtes pas encore identifié, mais que vous allez pouvoir le faire.

2. Mettre une étape de votre wizard dans une alerte

En plus d’ajouter une étape inutile au wizard, Tweeterama le fait à travers l’utilisation d’une fenêtre d’alerte. Les fenêtres d’alerte doivent être utilisées afin de permettre au système d’alerter l’utilisateur en dehors du flot habituel de l’application. Le fait qu’aucun compte n’ait été configuré n’est pas une erreur, c’est l’état normal de l’application après son installation.

3. Laisser la majuscule automatique activée dans le champ login

Majuscule activée au login

Nombreux sont les services dont l’identifiant est encore sensible à la casse. Ce n’est certes pas le cas de Twitter, pour lequel fdevillamil passe aussi bien que FDevillamil, mais cela reste déroutant pour les utilisateurs, pour qui l’authentification rime encore avec stricte exactitude. Et si je trouve cette non différenciation fort pratique, je préfère que les utilisateurs gardent ce réflex d’exactitude. Peut-être cesseront-ils ensuite d’utiliser leur date de naissance comme mot de passe.

4. Désactiver la validation du formulaire avec la touche “entrée”

Dans un champ texte, la touche “entrée” permet traditionnellement de déclencher la validation d’un formulaire. C’est fort pratique lors de la saisie d’informations textuelles durant laquelle on limite les aller retours entre le clavier et la souris ou, sur les téléphones mobiles, entre le clavier et la partie supérieure de l’écran.

Si sur un iPhone, il n’y a pas de démarcation physique entre le clavier et l’écran de l’application, ce n’est pas le cas pour les smartphones disposant d’un clavier physique. Pour cette raison, désactiver le déclenchement du formulaire à l’aide de la touche “entrée” diminue de beaucoup la fluidité du setup.

5. Permettre à l’utilisateur de quitter le setup

Revenir en arrière oui, quitter le wizzard non

Laisser l’utilisateur quitter le setup avant d’avoir terminé le paramétrage initial l’amène devant une application inutilisable. C’est d’autant plus stupide que l’accès initial à l’application avait été bloqué par une alerte renvoyant l’utilisateur sur le wizard. Sur un wizard en plusieurs étapes, il est indispensable de laisser l’utilisateur revenir en arrière afin de corriger certaines informations. Il ne faut en revanche pas lui permettre de quitterie le paramétrage de l’application tant que celui-ci n’est pas terminé.

6. Utiliser des libellés inadéquats

Ce dernier point est valable absolument partout.

Utiliser des libellés inadéquats

Le titre du formulaire indique nouvel utilisateur. C’est trompeur, car cela implique qu’il me faut me créer un nouvel utilisateur sur le service, alors qu’il s’agit simplement pour moi d’ajouter un compte à l’application. Avec ajouter un compte, le bouton de validation du formulaire traduit exactement ce que je vais faire, mais contredit en revanche ce qu’il y a marqué plus haut : nouvel utilisateur implique une création, que l’on ne retrouve pas dans le verbe ajouter, ce dernier implique au contraire quelque chose d’existant.

L'académie française, la nuit

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: