Si le crowd sourcing (littéralement “approvisionnement par la foule”) restera dans les esprits comme la principale composante du web 2.0, ce dernier aura au moins eu le mérite d’en démontrer les limites. Une preuve de plus avec ce très joli détournement de la fonction “proposer une meilleure traduction” de Google Translate, qui permet à ce dernier d’affiner son action en utilisant les suggestions de ses utilisateurs pour une traduction donnée : rendez-vous sur Google translate du français vers l’anglais, entrez la chaîne Sarkozy Sarkozy Sarkozy et validez. Amusant n’est-ce pas ? Réessayez maintenant en mettant la chaîne entre guillements, vous obtenez une autre traduction.

sarkozy sarkozy sarkozy donnant blair defends bush

Comme quoi dont’be evil ne signifie pas qu’on ne se permettra pas de faire de bonnes blagues.

[edit] Sources : un channel IRC privé (ça vous avance beaucoup hein ?).

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: