Je dirais presque qu’il était temps… Outre le lancement imminent de WAT, “première plate-forme de blogs audiovisuels multi-supports et multi-contenus” dixit le communiqué de presse de la chaîne, TF1 vient de rentrer pour 20% dans le capital d’over-blog, officiellement la troisième plate-forme d’hébergement gratuite en France qui annonce 324.000 blogs dont 40% d’actifs.

Il y a du bon et du mauvais dans tout ça, évidemment. Les réseaux sociaux verticaux commencent à acquérir une véritable crédibilité de masse et ne restent plus cantonnés à une petite communauté de technophiles avertis, et on peut s’attendre à des développements de plus en plus rapides et intéressants une fois le rapport signal / bruit revenu à la normale. D’un autre côté, TF1 ayant trouvé un nouveau moyen de libérer du temps de cerveau, le rapport signal / bruit risque fort de devenir disproportionné et de rendre l’accès à des données de qualité de plus en plus difficile. D’où la nécessité de trouver de nouveau moyens de donner un sens aux contenus publiés (qui a dit “Web sémantique” ?).

J’en discutais récemment avec Sophie Januel, qui voyait à nouveau révolu le temps des pionniers au profit de celui de la spéculation, et elle craignait une tentative de récupération de l’effervescence autour de ce qu’on appelle Web 2.0. Je crois pour ma part que les avancées tant technologiques que dans les pratiques et les mentalités survenues depuis trois ans dans le domaine du Web sont telles que les mouvements de récupération quels qu’ils soient auront toujours un train de retard. Il suffit juste de rester dans le wagon de tête.

Cette note est juste une suite d’idées notées rapidement afin d’être largement complétées, expliquées et parfois éclaircies. Alors n’hésitez pas à donner votre point de vue, ça ne peut que faire avancer ma réflexion.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: