Il n’y a pas que dans le football qu’on trouve la période hivernale propice aux transferts, cela marche également pour le web en général, et pour moi en particulier. Et s’il faut parler de transfert, il se traduit physiquement par une translation de ma chaise à roulettes de 5 mètres dans l’open space. Et pourtant, quels changements…

Après seulement cinq mois et demi, je quitte avec tristesse l’équipe de groupe Reflect auprès de qui j’ai énormément appris afin de rejoindre avec joie celle de blueKiwi Software au sein de laquelle je m’occuperai de Q&A, aux cotés d’Alexandre Heimburger dont j’avais déjà vanté la qualité du blog, mais également de Bertrand Duperrin, grand chantre de l’entreprise 2.0. À première vue, pas beaucoup de changements : mêmes locaux, mêmes patrons, ou presque, et des gens que je côtoie qui me supportent quotidiennement depuis cinq mois. Concrètement, il en va tout autrement…

  • Je quitte une agence web pour rejoindre une startup (c’est un rêve d’ado que je réalise, qui date de l’époque des “autoroutes de l’information”).
  • Je sors du mode projet pour rentrer en mode software.
  • J’arrête la gestion de projets pour faire de la qualité : accessibilité, ergonomie, interopérabilité, bonnes pratiques et j’en oublie… j’en bave sur mon clavier rien que de l’écrire.
  • Je quitte Merlin et Excel pour Textmate et Firebug.
  • Et je quitte une équipe géniale pour rentrer dans une équipe géniale

Le bonheur quoi… Ah oui, et je commence demain.

Et en parlant de bonheur, je vous laissez avec une autre image du bonheur. Promis, demain j’arrête.

Frédéric, Paul et Timothée

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: