Avec sa maquette régulièrement améliorée, la version en ligne du quotidien Le Monde gagne doucement en fonctionnalités de partage de contenus, et rentre doucement dans la sphère des média sociaux.

Commetez sur le monde

Présent depuis longtemps, le bloc invitant l’abonné dispose d’une mise en valeur particulièrement importante. Placé à droite, au dessus de la ligne de flottaison en 1024x768, il attend naturellement le clic de souris des droitiers qui représentent plus de 65% des utilisateurs. Le Monde renforce encore l’incitation à commenter en affichant le dernier commentaire sur la page d’accueil. La limitation des commentaires aux abonnés payant garantit une certaine qualité dans les débats qui en renforce nettement l’intérêt.

Plus récente, la toolbar sociale rétractable offre tout ce qu’on peut attendre aujourd’hui de la part d’un tel outil :

  • Commenter (répétition du précédent).
  • Classer l’article dans le système de bookmarking interne du Monde.
  • Envoyer l’article par email.
  • Imprimer l’article.
  • Partager l’article sur différents services de bookmarking social (Delicious, Blogmarks, Facebook), mais également sur les réseaux consacrés à l’actualité (Wikio, Digg, Scoopéo).

social toolbar du monde

La toolbar sociale est dupliquée en haut et en bas de chaque article, ce qui évite de devoir remonter en haut des articles trop longs, tout en incitant les utilisateurs à l’utiliser à la simple lecture du titre et éventuellement de l’introduction. Le placement de la toolbar juste en dessous du titre de l’article force le passage du regard de l’utilisateur, mais son extrême discrétion la rend très peu intrusive. La lecture n’est donc en rien gênée.

Cette discrétion n’est pas un hasard ; la toolbar sociale est clairement un outil de power user destiné à une frange pour l’instant réduite et non quantifiable du lectorat du Monde. Seuls les commentaires sont aujourd’hui réellement rentrés dans les moeurs, tout en pouvant ajouter de la valeur à l’article, et c’est probablement la raison de leur mise en valeur.

Le choix des services sociaux proposés est intéressant, bien que celui de Digg soit totalement hors de propos, les contenus non anglophones n’ayant aucune chance de passer en une. Le choix de Fuzz, ou mieux – à mon avis – de Diigo aurait été bien plus pertinent.

Sur le même sujet, le Monde

Dernier arrivé, enfin, le bloc “Sur le même sujet”, qui reprend les fonctionnalités d’articles connexes que l’on trouve sur de nombreux blogs. Le choix des articles se fait visiblement en fonction du rubriquage interne du Monde. Le lecteur aura ainsi le choix afin de poursuivre sa lecture entre :

  • Un portfolio (en flash…)
  • Un article factuel.
  • Un article de fond “perspective”.
  • Un article de fond “décryptage”.
  • Un récit.

J’aime beaucoup cette mise en valeur par type d’article, qui permet de s’y retrouver beaucoup plus facilement indépendamment des titres globalement très clairs. L’utilisation de liens Javascript vers les articles est une aberration d’autant plus grande qu’un clic droit / copier le lien ramène le lecteur sur la page sur laquelle il se trouve. Question accessibilité, on repassera.

L’ajout de ces fonctionnalités sociales dans un journal traditionnellement considéré comme peu en avance sur son temps montre un recentrage de ce dernier sur le web au moment où la presse quotidienne papier connaît une crise certaine. L’implémentation est d’une très grande qualité, si l’on excepte les liens Javascript du bloc “Sur le même sujet”. La pertinence de l’ajout des articles aux outils de favoris sociaux me semble en revanche moins pertinent, puisque les ressources passent assez rapidement dans les archives, inaccessibles gratuitement, y compris pour les abonnés. Si cela peut être une manière de pousser les lecteurs à payer, atterrir sur une page payante à la suite d’une recherche gratuite, elle, peut être particulièrement déceptive.
Enfin, si l’on regarde les concurrents outre Atlantique, on peut sérieusement se demander si, une fois de plus, la France n’a pas deux ans de retard sur l’adoption d’usages pourtant incontournables pour qui pratique la veille informationnelle.

toucans, le parc de la tête d'or, Lyon

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: