C’est une triste nouvelle qui est tombée ce matin, avec l’annonce du support de Flock, le navigateur social le 26 avril prochain. Lancé en 2005 sur une base de Firefox, puis de Chromium, il intégrait nativement le support des principaux outils sociaux de l’époque : Delicious, Flickr, un lecteur de flux RSS… au sein d’une interface plus soignée et plus sexy que son grand frère. À son apogée, Flock annonçait plus d’un million d’utilisateurs avant de tomber dans l’oubli.

<typo:lightbox src=”https://t37.net/files/flock-eol.jpg” thumbsrc=”https://t37.net/files/medium_flock-eol.jpg” alt=”Flock, EOL” class=”centered” />

J’ai adopté Flock à l’époque de mon passage sous Macintosh, à la fois comme une alternative à un Safari vieillissant et un Firefox de plus en plus gourmand, et pour l’intégration de services que j’utilise encore quotidiennement.

La fin de Flock, c’est un peu la dernière fleur jetée sur la tombe de l’âge d’or du Web 2.0, ce fourmillement un peu bordélique d’idées et de technologies, d’expérimentations en tous genre, entre le lancement de Ruby on Rails, les premiers Barcamps, les Microformats, le retour sur le devant de la scène des startups qui ne servent à rien, les soirées passées à refaire le monde… et l’annonce sans cesses démentie d’une nouvelle bulle Internet.

Ça correspond aussi à un changement de génération : les anciens (dont je fais partie à mon corps défendant) ont laissé la place à une génération qui n’a souvent jamais entendu parler d’eux, et, oserai-je dire, c’est tant mieux. La génération blogs a laissé le devant de la scène à la génération temps réel, laquelle passera probablement encore plus vite que la précédente.

La fin de Flock, c’est enfin la fin prévisible d’une boite de geeks, qui a créé un produit innovant destiné aux early adopters, et qui a un jour du trouver un modèle de rentabilité dans secteur hyper concurrentiel, au risque de perdre son âme et sa base utilisateurs. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé année après année, entre la montée en puissance de Firefox et l’abandon de certaines valeurs liées aux standards du Web et à l’accessibilité.

Flock en 2007

Flock 0.9, en juillet 2007

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: