IE6 must die ! C’est du moins ce que dit IE6 Countdown, le site mis en place hier soir par Microsoft dans le but de voir les parts de marché d’Internet Explorer 6 descendre en dessous d’1%. L’initiative semble louable : malgré sa longévité exceptionnel, Internet Explorer 6 est depuis longtemps un frein à l’adoption de technologies modernes sur le Web, et un véritable casse-tête pour les développeurs et les intégrateurs au point que des sites grand public comme Facebook ou Youtube ont décidé de ne plus le supporter. Et pourtant, après 10 ans de bons (?) et loyaux services, Internet Explorer 6 a encore des parts de marché hallucinantes : 25% en Chine, 24% en Corée du Sud 10% au Japon et au Viet Nam… Avec 4%, la France ne semble pas si mal lotie, mais ces parts de marché globales masquent la réalité de la présence en entreprise.

IE6 Countdown

Quand j’ai vu passer les premiers Tweets en direction d’IE6 Countdown, essentiellement des RT du message original de Microsoft, je me suis dit bonne idée, et j’ai commencé à rédiger un article sympa. Quand j’ai voulu le reprendre ce matin, mon opinion était beaucoup moins positive.

L’opération IE6 Countdown est complètement inutile parce qu’elle n’est pas coercitive. Microsoft a annoncé supporter Internet Explorer 6 jusqu’en 2014, ce qui signifie que toutes les grandes entreprises qui ont développé tout leur système applicatif Web autour de ce navigateur n’auront pas besoin de migrer avant 3 ans. IE6 Countdown ne vise donc qu’à faire baisser les parts de marché d’IE6 chez les particuliers.

L’opération IE6 Countdown sent l’hypocrisie de l’arbre qui cache la forêt. Pour les développeurs Web, le problème est Internet Explorer 6 d’une part, et le fait de devoir supporter 4 versions majeures du navigateur de Microsoft. Pour Microsoft, le problème n’est pas tant Internet Explorer 6 que ce qu’il signifie en termes de licences. IE6 n’est plus livré sur Windows depuis Vista, ce qui signifie donc que ses utilisateurs sont encore sous Windows XP, voire Windows 2000. 25% d’un pays comme la Chine sous XP, cela fait un bon paquet de licences Seven qui n’ont pas encore été vendues. La problématique IE6 est, commercialement parlant, une problématique de mise à jour du parc logiciel.

Enfin, IE6 Countdown est un gros pied de nez ironique à l’histoire du Web. Regardez un peu les moyens proposés par IE6 Countdown pour faire diminuer les parts de marché d’Internet Explorer 6. Si ça ne ressemble pas aux méthodes reprochées à la fondation Mozilla depuis une dizaine d’années par le zélotes pro Microsoft, je veux bien me faire trappiste.

Afficher une bannière Vous utilisez un navigateur hors d’âge, il serait temps de changer sur votre site Web. Ça fait 10 ans que j’entends les pro IE pleurnicher chaque fois qu’un suporter de Mozilla / Phénix / Firebird / Firefox affiche une telle bannière sur son site, et c’est maintenant à eux de faire pareil. Sans compter que Microsoft pousse les développeurs Web à faire du user agent sniffing, ce qui est une hérésie. En fait, chaque fois qu’un développeur Web fait du user agent sniffing, un énorme ours des Carpates sodomise sauvagement un lapinou. C’est dire.

Éduquer les copains pour leur faire télécharger IE8. Ça ressemble furieusement aux préconisations de la Fondation Mozilla, notamment pour lancer le fameux Firefox Download Day. Mine de rien, le lobbying de proximité, il n’y a pas mieux, et cette méthode est certainement plus efficace que des millions dépensés en campagne d’affichage.

Faire passer le mot, notamment sur Twitter. Microsoft a besoin de viraliser l’opération, il faut donc en parler, et c’est exactement ce que je suis en train de faire. 4% de parts de marché en France, cela signifie que chaque fois qu’un match de foot se joue, il y a un type sur le terrain qui navigue avec Internet Explorer 6. Soyez charitable : cassez-lui les genoux et faites lui installer un autre navigateur. Mais par pitié, pas Internet Explorer.

Quant à moi, je vais mettre ma perruque de blondasse, ressortir mon vieux synthé, un t-shirt IE6 must die, et déambuler dans la rue en chantant It’s the final countdown! tututu tu tututututu

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: