Je ne vous ferai pas l’offense de vous asséner mes prédictions 2010, je sais qu’elles seront toutes justes, et je préfère les mettre discrètement en oeuvre dès maintenant afin de finir l’année en position de maître du monde, c’est plus drôle. J’ai en revanche cédé à des demandes pressantes, et histoire de vous remettre de de votre réveillon en douceur – promis,je recommence à râler juste après – j’ai compilé un florilège de mes 10 albums et livres de science fiction qui ont marqué, si ce n’est la décennie, au moins mes 10 dernières années.

Albums

J’ai eu du mal à trouver 10 albums, pour la simple raison que je n’en ai pas acheté tant que ça, et ma liste en comporte finalement 11. Cela fait maintenant bien longtemps que je n’écoute plus que des compilations – mixées de préférence –, ou que je flash sur un titre – souvent un remix d’ailleurs – tout en laissant de côté tout le reste de la carrière de son auteur.

Et pour ceux qui se poseraient la question à la lecture de ce classement : il y a bien 3 Pet Shop Boys (j’ai failli en mettre 4, avec les Disco 3) et un Madonna dans mon top 10, je suis bien fan de l’Eurovision, mais non, je ne suis pas gay. Comme ça, c’est dit.

  1. Pet Shop Boys – Fundamental
  2. Pet Shop Boys – Yes
  3. Madonna – Confession on a dancefloor
  4. Miss Kittin and The Hacker – First Album
  5. Daft Punk – Alive 2007
  6. Linkin Park – Hybrid Theory
  7. Chromatics – Night Drive
  8. Avalanches – Since I left you
  9. Ladytron – Light And Magic
  10. Bio Tonic – On The Rox
  11. Chicane – Behind The Sun

Science Fiction / Fantastique

Difficile de choisir tant cette décennie nous a apporté de très grands crus. En première position, évidemment, le grand Axiomatique d’Egan, un recueil de 18 nouvelles et le doubles de claques, à (re)lire absolument. Grand prix j’ai envie de vomir, le Coalescent de Baxter, qui a réussi à me faire oublier la peur de l’atterrissage en rentrant de New York. Dans un tout autre genre, Les Puissances de l’invisible, de Powers, un haletant John le Carré du Fantastique, et son hilarant pendant Le bureau des atrocités de Stross, plein de clins d’oeil à toute une littérature redoutable.

Et évidemment, tout ceci est trouvable à l’excellente librairie Scylla, 8 rue Riesener, 75012 Paris. Scylla, la seule librairie dans laquelle vous pourrez prendre un café tout en vous faisant expliquer pourquoi le Spin d’Hypérion n’est physiquement pas possible et pourquoi vous devriez acheter le dernier Sire Cédric (ou pas)

  1. Greg Egan – Axiomatique
  2. Vernor Vinge – Raimbows End
  3. Greg Egan – Radieux
  4. Stephen Baxter – Coalescent
  5. William Gibson – All Tomorrow’s parties
  6. Tim Powers – Les puissances de l’invisible
  7. Charles Stross – Le bureau des atrocités
  8. Robert Charles Wilson – Spin
  9. Paul J. McAuley – Glyphes
  10. Lucius Shepard – Louisiana Breakdown
Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: