Modification d'un produit à façon

Travailler sur différents produits destinés à différents publics m’a enseigné une chose : si vous devenez esclave de vos clients, vous êtes mort.

Être esclave de ses clients – de ses utilisateurs ou de ses prospects – c’est céder au chantage à la fonctionnalité : si vous n’ajoutez pas telle ou telle fonctionnalité, c’est un deal breaker.

J’entends déjà surgir la contradiction facile : oui, mais sans clients / utilisateurs, on est également mort. C’est vrai. Si à ses débuts, Matt avait cédée sur toutes les fonctionnalités demandées par les entreprises qui souhaitaient l’utiliser, l’histoire de Wordpress aurait probablement été très différente.

Construire un produit, c’est satisfaire le plus grand nombre tout en gérant les frustrations particulières. C’est parvenir à un équilibre fonctionnel délicat afin d’apporter une solution qui ne soit ni trop limitée pour ne pas être frustrante, ni trop complexe pour ne pas tomber dans l’usine à gaz.

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : contrairement à ce que l’on n’a pu dire ici et là, et notamment chez 37Signals, il est fondamental d’écouter ce que ses clients ont à dire. Vos clients ont parfois d’excellentes idées qui peuvent tout à fait être intégrées à votre produit.

Ce qu’il faut éviter à tout prix, c’est d’ajouter une fonctionnalité qui ne résolve les problèmes que d’un seul client, sous peine de devenir le fournisseur de ce seul client. Satisfaire ainsi une exigence particulière, c’est passer d’un produit destiné à un grand nombre de clients à un développement à façon, quitte à rompre l’équilibre établi entre satisfaction et frustration. Fonctionnellement, c’est ajouter une vérue à son produit qui brise le flow des interactions et casse l’harmonie qui avait été initialement mise en place. C’est enfin accepter de fragiliser techniquement son produit, parce que de telles demandes sont presque toujours exécutées hors des cycles de développement, et que les fondations du code ne sont pas consolidées pour les supporter.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: