Chez Matt ce matin, on pouvait lire :

Dreamhost upgrades their servers to PHP 5.2 (newer is better, right?) and most of their PHP5 customers break. WP 2.1 had a lot of workarounds in it just to run under 5.2. That’s stupid. I’m sure there is a perfectly rational reason why PHP core was “forced” to break existing scripts, but constantly shooting your users in the foot isn’t a good way for PHP to stay relevant. (I write this as someone whose entire company and livelihood is based on PHP.)

C’est à dire en bon français :

Dreamhost vient de mettre son PHP à jour vers la version 5.2 (plus c’est neuf, plus c’est bon parait-il), et la majorité de leurs clients sous PHP sont dans les choux. Nous avons du beaucoup batailler afin de faire tourner Wordpress 2.1 sous PHP 5.2. C’est stupide. Je suis certain que l’équipe de PHP avait une excellente raison pour être “forcée” de casser l’existant, mais ce n’est pas en tirant constamment une balle dans le pied de ses utilisateurs que PHP va rester un langage pertinent. (J’écris ceci en tant que personne dont l’entreprise et la vie sont entièrement basés sur PHP).

Je n’irai certainement pas contredire Matt quand il parle de la nécessité d’assurer un minimum de rétrocompatibilité d’une version d’un langage à l’autre. Tout en évoluant constamment, Ruby on Rails a bien compris la problématique en permettant d’inclure la bonne version du framework dans l’application, celle-ci prenant le pas sur la version installée sur le système. Mais venant de quelqu’un qui change les hooks de l’API de plugins de Wordpress entre deux release candidates au point de rendre ces derniers inutilisables, sans prévenir personne, et sans rien documenter, c’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité.

gare de l'est

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: