Boites à lettre

Si vous publiez un blog, il y a 80% de chances pour que votre flux RSS passe par Feedburner.

Lancé par Google Scott Rafer (merci Stephanie pour la correction) en 2004 et racheté par Google, ce service permettait de facilement personnaliser, publier et diffuser son flux RSS. Il était surtout le seul à proposer des statistiques sur les abonnements, devenant en quelques mois le passage obligé pour tous les blogs.

Malheureusement, Google est, lentement mais sûrement en train de tuer tous ses services liés de près ou de loin au RSS : abandon d’Adsense pour RSS, non renouvellement de feedburner.jp, fermeture annoncée de Reader, suppression de l’extension Chrome RSS Discovery… la liste est longue, et probablement loin d’être exhaustive.

Parce que l’agrégateur RSS est un outil de spécialiste, j’ai mis en place depuis quatre ans un service d’abonnement au blog par email. C’est une liste à très faible trafic, mais elle permet à plusieurs centaines de personnes de recevoir les articles du blog dans leur boite à lettres.

Comme je suis un passionné, j’essaie de fournir à mes lecteurs du contenu de qualité. Sur le fond d’abord, en soignant mes articles, en choisissant mes sujets avec parcimonie, et en évitant de tomber dans une publication effrénée au détriment de la qualité. Il m’arrive bien de céder une fois de temps en temps à un clickbait éhonté, mais homo sum ; humani nihil a me alienum puto (Terence). Sur la forme, ensuite, et à ce titre, le service d’email de Feedburner ne satisfait plus mes critères de qualité.

Ce ne sont pas mes standards qui sont trop élevés – quoi que… – c’est la qualité de Feedburner qui s’est dégradée.

Si vous êtes abonné à la newsletter, vous aurez probablement remarqué que l’expéditeur et le format ont changé. Je viens en effet de déménager de Google vers Mailchimp. Plusieurs raisons m’ont poussé à faire ce changement.

  • Le service est voué à disparaitre. Il est gratuit, consommateur de ressources, et loin du coeur de métier de Google, la publicité (et Gmail n’est qu’un moyen de collecter des données pour mieux cibler la publicité).
  • Le design des newsletter de Feedburner est resté figé en 2005. Mailchimp propose des design à la fois simples, léchés, agréables à lire et surtout personnalisables.
  • Ces derniers temps, la réception des mails de Feedburner est devenue aléatoire. Certains mails n’arrivent tout simplement pas, d’autres plusieurs heures après la publication de l’article. Il devient difficile de faire confiance à Feedburner comme fournisseur de newsletter.
  • Mailchimp propose un service permettant de passer du RSS à l’email absolument époustouflant, et gratuit en dehors d’un certain volume. Ce serait dommage de s’en passer.
  • Le service payant au delà d’un certain volume est un gage de pérennité.

Si vous utilisez encore Feedburner pour envoyer vos newsletters, c’est probablement le bon moment pour changer. Après, il sera probablement trop tard. Quant à moi, je vous laisse, je suis à la recherche d’une solution de remplacement pérenne à Feedburner pour publier mes RSS sans que le changement ne pénalise mes abonnés. Plus facile à dire qu’à faire.

Bon week-end de Paques à toutes et à tous !

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: