J’ai abandonné depuis un moment les solutions bureautiques traditionnelles pour rédiger ma documentation au profit du tout XHTML + CSS bien plus simples selon moi à maintenir et convertir.

Pourquoi donc ? Pour deux raisons principales.

La première vient de XHTML et CSS.
Je trouve la syntaxe XHTML particulièrement facile à utiliser, souple, légère, et véritablement adaptée au traitement de textes. Une feuille de style globale me permet de définir l’aspect de l’ensemble de ma documentation, ce qui n’est pas possible dans le cadre des suites bureautiques traditionnelles.

XHTML assure que ma documentation sera lisible sur n’importe quel système d’exploitation de n’importe quelle plate-forme, et les fichiers source sont facilement convertibles en PDF pour l’envoi.
CSS 2 et 3 procurent tout un tas de directives intéressantes pour la production de documents écrits, telles que table des matières, numérotation des pages, en-têtes et pieds de pages… Cet article de A list apart en résume parfaitement les possibilités pour l’impression et la publication.

La seconde vient des outils à ma disposition.
Je n’ai jamais vraiment trouvé de solution bureautique qui me satisfasse pleinement ; ce que je fais très simplement en XHTML relève souvent du parcours du combattant sous Word, sans que la compatibilité soit assurée à 100% sous OpenOffice, NéoOffice, AbiWord, WordPerfect… la liste est longue. J’ai en revanche trouvé un éditeur de textes qui comble tous mes besoins, en l’occurence TextMate.
Sans compter les problèmes d’interopérabilité : je suis amené à travailler quotidiennement sous Mac OS X, Linux, NetBSD et Microsoft Windows ; le plus petit dénominateur commun de ces quatre plates formes reste l’éditeur de textes, le lecteur PDF et le navigateur Internet. Le reste, c’est du bricolage.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: