Je ne sais pas trop quoi penser de la keynote d’avant hier soir en ouverture de l’exposition Mac World à San Francisco. D’un côté j’ai le sentiment que le passage effectif d’Apple aux processeurs Intel a tout d’une révolution, et qu’il faut le saluer comme telle. Les performances annoncées sont tout bonnement époustouflantes, et si tant est qu’elles tiennent leurs promesses, Apple risque fort de laisser la concurrence sur place, et pas seulement au niveau des prix. D’un autre côté j’ai le sentiment que tout ceci n’est qu’un énième coup de buzz pour booster encore les ventes de la firme de Cupertino tout en cachant une absence de réelle innovation. Certes, le passage aux puces Intel représente une évolution majeure, certes le fait qu’ils aient pu porter Mac OS X dessus, qu’ils aient développé Rosetta pour permettre au Mac Intel de faire tourner les anciens logiciels montre un énorme travail. Mais curieusement, je me serais attendu à quelque chose de plus marquant - pour le grand public.

On ne pourra cependant pas leur dénier quelque chose de fondamental. Le seul fait d’avoir tenu leurs délais, quel qu’en ait été le prix, devrait à lui seul rester dans les annales de l’informatique.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: