Technorati Avec la mort de mon Mac et la perte de dossiers qui s’en est suivie, j’ai oublié de vous parler des faves, le nouveau service proposé par Technorati. Vous donnez une liste de vos blogs favoris – dans la limite de 50 – et Technorati génère un fil RSS des dernières mises à jour.

J’avoue ne pas vraiment en avoir vu l’utilité pour le grand public, en dehors d’un ego surfing inversé – youpi, je suis dans les favoris de Robert Scoble – ou pas, d’ailleurs – youpi, je lis les mêmes blogs que neuro, je suis désormais jeune, beau riche et intelligent. Sans compter que les données sont livrées dans l’ordre d’arrivée, qu’il n’est pas possible de les reclasser, et qu’un agrégateur fait bien mieux ce travail. Même pour un professionnel voulant générer un fil d’informations à partir de ses favoris à la google news, l’intérêt reste très limité, puisque là non plus, le classement n’est pas possible. Le seul intérêt que j’y vois pour l’instant réside dans la possibilité donnée de faire des recherches au sein de ses favoris, et là encore je trouve la limite de 50 un peu handicapante.

Questions fonctionnalités, j’aurais aimé pouvoir créer une liste de favoris par blog déclaré. Je ne lis pas les mêmes choses dans le cadre de mon blog personnel et de mon blog professionnel par exemple.

Je rajouterai enfin qu’il reste un certain nombre de bugs vraiment bloquants, comme des erreurs dans l’importation du flux opml généré par bloglines, ou dans certains cas l’impossibilité de parcourir ses favoris au-delà de la première page, et on comprendra que je ne vois – pour l’instant – pas l’intérêt des faves.

Pour une démonstration, les miens se trouvent par là, et pour m’ajouter à vos favoris, suivez le lapin blanc.

Add this blog to my Technorati Favorites!

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: