Durant les deux jours de LeWeb 2010, j’ai interviewé une vingtaine de startups en leur posant à chaque fois deux questions : quel problème vouliez-vous résoudre en faisant votre produit ? et comment l’avez-vous résolu ?. Cet article fait partie de la série des produits ou des réponses que j’ai trouvés dignes d’intérêt.

Toshl est une application mobile de suivi de ses dépenses créée en Slovénie par Matic Bitenc dans la lignée d’un ProOnGo, d’un PageOnce ou d’un SplashMoney. Disponible sur iPhone, Symbian, Android et Maemo, Toshl offre la synchronisation avec le site Web pour un suivi plus pratique, des exports dans différents formats et des graphiques de suivi. Toshl repose sur le business model freemium, l’application mobile et la synchronisation étant gratuits. J’ai découvert Toshl grâce à Pamela Poole, comme moi adepte des outils pour se simplifier la vie,

Toshl, expense tracking

Problème : la majorité des outils de suivi de dépenses sont complexes à utiliser ce qui fait qu’ils sont rapidement abandonnés par leurs utilisateurs.

Solution : Au lieu d’entrer chaque dépense de manière détaillée, l’utilisateur est invité à l’associer à un tag, afin de créer de grands postes de dépenses.

Toshl est typiquement le genre de produits qui fait une chose et une seule, et qui cherche à bien la faire, dans la lignée d’un Doris pour la gestion de tâches.

Au début des années 90, je me souviens avoir voulu suivre mes dépenses d’abord sur une feuille Multiplan, puis sur une version piratée de Microsoft Money sous Windows 3.1. Malgré mes 20 francs d’argent de poche par semaine, généralement partis en fumée chez le buraliste du coin dès le lundi matin, toutes mes tentatives pour faire mes comptes se sont soldées par des échecs retentissants entre autres parce que les outils mis à ma disposition exigeaient précision et une exhaustivité en tentant de se rapprocher le plus possible des logiciels de comptabilité. L’approche de Toshl est radicalement différente, puisqu’il s’adresse avant tout aux gens qui ne font pas leurs comptes (comme moi…) mais qui souhaitent savoir à la louche combien ils ont dépensé avec des outils simples.

L’application mobile est à la fois la grande force et la grande faiblesse de Toshl. Comme tout ce qui ne fait qu’une seule chose, elle est simple et permet d’ajouter ou consulter ses comptes d’un seul coup d’oeil, et de synchroniser ces derniers avec le site Web. Elle est en revanche le seul moyen de pouvoir ajouter des dépenses, ce qui signifie qu’il faille sortir son téléphone chaque fois que l’on dépense quelque chose. Cela dit, je marierais bien Toshl avec Square, ça pourrait être marrant, et beaucoup plus lisible qu’une version mobile de mon relevé de comptes. L’interface d’ajout des tags est un peu foireuse et mériterait un relooking, de même que le nuage des tags les plus utilisés.

Toshl sur mobile

La vue Web est également simplissime, associant suivi des dépenses du mois, et graphiques montrant l’évolution des principaux postes de dépense dans le temps. Le site affiche pas mal de petits conseils sur la gestion de votre budget comme

In the last three months, putes is your largest expense. Could you save on it?

Le principal problème de la version Web vient de l’impossibilité de gérer ses dépenses depuis le site, obligeant à passer par son téléphone portable, ce qui peut être pénible à la longue.

Toshl dashboard Web

Le principal problème de Toshl réside surtout dans son business modèle. Les fonctionnalités offertes sont aujourd’hui beaucoup trop limitées pour justifier le passage en mode payant, notamment la possibilité d’exporter ses comptes dans d’autres formats que le CSV, ou les différents types de graphiques disponibles. Matic m’a annoncé vouloir rajouter des fonctionnalités de gestion financières qui pourraient positionner Toshl comme un concurrent direct de Mint, mais cela lui ferait perdre une grande partie de son principal intérêt : la simplicité.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: