L'ordinateur individuel

En ce moment, je travaille avec pas mal de gens qui “sont” dans l’IT ou le logiciel depuis 25 ou 30 ans, parfois plus. Ils ont connu “l’Ère Compatible PC” période d’explosion de l’informatique individuelle dans les années 80, mais ne sont pas assez vieux pour avoir vécu celle de l’ordinateur en temps partagé.

Ils désignent tout ce qui vient du Web comme un “site”. Pas question de parler d’application ni de logiciel ; ils réservent ces deux termes à ce qui s’installe sur leur PC ou leur téléphone mobile, même si l’application ne fait qu’afficher le contenu du site.

J’en ai discuté un peu avec eux, et la raison est simple : tout ce qui passe par le navigateur est un site Web. Ils ne font pas la différence entre une application métier et les forums Doctissimo, bien qu’ils travaillent dans ce domaine.

De la part de l’IT, j’y vois une forme de méfiance vis à vis du Web, et en particulier du SAAS. De la part du software, une forme de résistance culturelle à un changement ineluctable qui les a vus passer du compilé “noble” à l’interprété (dans le navigateur) et dématerialisé “vulgaire”, parce qu’en théorie accessible à tous. Comme si le Web était venu dénaturer cet art du logiciel qu’ils étaient les seuls à maîtriser.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: