Si vous partagez votre ordinateur avec un habitué des sites de bon goût comme Rotten, Ogrish, XXXJihad ou Xmat pour ne citer qu’eux, il peut parfois vous arriver d’avoir envie de vomir après avoir mis les clics là où vous n’auriez pas dû.

C’est cette thématique qu’aborde la dernière vidéo publicitaire de Microsoft pour Internet Explorer 8. La sécurité y est abordée avec un humour pipi caca qu’on associe difficilement avec la firme de Redmond, mais qui devrait assurer la diffusion du spot à défaut de celle du navigateur.

À la fin de la vidéo, le spectateur est invité à se rendre sur le site Browser for the better, sur lequel il pourra télécharger Internet Explorer 8, le meilleur navigateur du monde. En échange, Microsoft offrira 8 repas à des américains en situation de grande pauvreté.

Et c’est parti pour l’analyse façon café du commerce… mais pas tant que ça

Le message transmit par la vidéo est particulièrement astucieux. Microsoft s’adresse plus ou moins explicitement aux deux personnages, quitte à en rajouter des tonnes dans les clichés.

À gauche, Madame Michu, prototype de l’utilisatrice moyenne, probablement femme au foyer. Madame Michu est un peu effrayé par cette zone de non droit qu’est le web, mélange exclusif de téléchargements illégal, de pornographie chevaline et de pédophilie. Heureusement, la fonctionnalité Private Browsing d’IE8 la mettra à l’abris de tout ça. Le film ne lui explique pas ce qu’est le Ptivate Browsing, mais c’est pas grave.

À droite, le jeune, un peu geek sur les bords. Il passe son temps sur des sites peu recommandables et ne craint qu’une chose : que sa femme / mère / petite amie ne découvre ses vices cachés. Le mode private browsing d’Internet Explorer lui permettra de continuer à surfer sans se faire griller. Et ça marche aussi au bureau.

Histoire d’enfoncer le clou, et de pousser au téléchargement, Microsoft nous refait le coup de la campagne humanitaire, cette fois en faveur des américains qui meurent de faim. De l’extérieur, ça fait carrément foutage de gueule intégral, et j’en connais un paquet qui auront du mal à le digérer, c’est le cas de le dire. C’est bien la première fois que les États-Unis font l’objet d’une campagne contre la faim dans le monde, et c’est malheureusement très sérieux.

Microsoft prend ici le contre-pied de la Fondation Mozilla, qui avait axé la campagne de lancement de Firefox 3 autour du record du monde de téléchargement, et montre qu’elle s’attaque à un tout autre public : non plus celui qui va vouloir s’amuser pour battre un record, mais celui qui se sentira concerné par la faim aux États-Unis. Bien joué Microsoft, il est difficile de vous refuser le téléchargement après ça, j’y vais d’ailleurs de ce pas.

Ah mais non, IE8 n’existe pas sous Mac… Tant pis, j’imagine de toutes manières que les États-Unis s’en tireront très bien sans moi.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: