Je viens de fermer mon compte sur un certains nombre de sites sociaux “inutiles”, dont le point commun est d’afficher publiquement mes informations sur la toile. Ce point précis ne me gène pas plus que ça, une identité numérique implique des informations pertinentes, or j’ai franchement autre chose à faire de que passer mes journées à mettre mon profil à jour sur la cinquantaine de sites sur lesquels je me suis inscrit “pour voir” à une époque en sachant parfaitement que je n’allais pas les utiliser.

Parmi ces “chers disparus” se trouve mon compte Ziki. Pour moi, Ziki a toujours été une fausse bonne idée appliquée à un vrai problème. Soit j’ai un blog, sur lequel je peux agréger mes photos sur Flickr, afficher des liens vers mes profils Xing ou Linkedin, mes bookmarks Delicious, et dans ce cas, je n’ai pas besoin d’ouvrir un compte sur une application tierce afin de regrouper tout cela. Soit je me retrouve dans la position de celui qui n’est inscrit à aucun des services sus cités, et dans ce cas, j’ai effectivement besoin d’une page personnelle pour m’afficher, mais certainement pas d’un agrégateur des atomes de mon identité numérique, puisque ces derniers sont inexistants. Dans les deux cas, Ziki est totalement inutile (donc totalement indispensable diront certains, mais non).
Restent évidemment les fonctions de social networking qui nous permettent de valider l’adage Dis moi qui tu hantes et je te dirai qui tu es. Là aussi, elles sont totalement inutiles puisqu’il n’existe pas de séparation nette entre connexions business, amis, et famille, comme le fait par exemple Plaxo, et comme on a longtemps reproché à Facebook de ne pas le faire.

meilleurs spams de Ziki.com

J’ai fermé mon compte Ziki jeudi dernier, et je m’attendais, assez innocemment peut-être, à ne plus recevoir de nouvelles de leur part. Jusqu’à hier matin, et l’envoi de leurs meilleurs voeux de visibilité pour 2008, comportant un très joli lien réglementaire pour se désabonner de leur mailing list (sic, je me suis demandé si ce n’était pas un mauvais gag). Ayant supprimé mon compte, il me semblait naturel d’en voir également disparaître mes informations personnelles (on peut toujours rêver), et surtout d’être retiré de leurs spam liste.

Alors, évidemment, j’entends déjà ceux qui me feront remarquer que des voeux ne sont pas une incitation à consommer du viagra ou à me faire rallonger la zigounette grâce à un élongateur de pénis suédois, mais c’est une question de principe, d’autant que le mail me laisse croire que je suis encore membre de Ziki. J’imagine également que les listes de mails de leur prestataire ne sont pas remises à jour en temps réel, que ce n’est pas de chances si ça tombe sur un râleur de première comme moi, et que j’en serai supprimé dans les plus brefs délais. Il n’empêche, ça s’appelle du SPAM, c’est parfaitement illégal, et ce n’est pas la première fois que ça m’arrive. À l’heure de l’agrégation reine qui veut que l’on aille chercher nous même les informations que nous souhaitons recevoir, les boites du web 2.0 utilisent les mêmes méthode moisies que les startups de la première bulle Internet. Et honnêtement, ça me saoule.

[edit 4]
Les commentaires sont à nouveau revenus, à priori sans rien recasser, mais ce n’est pas certain.

Perry the Platypus wants you to subscribe now! Even if you don't visit my site on a regular basis, you can get the latest posts delivered to you for free via Email: